top of page

PAR TAGS : 

POST RÉCENTS : 

Toi, tu pourras comprendre


Chère Ada,

Merci pour tes lettres. Je n’y ai pas répondu parce que les forces me manquaient. Je traverse un ouragan intime, tout ce que je connaissais et chérissais s'envole dans les bourrasques, je ne sais plus à quoi m’accrocher. Je suis descendu si bas, dans des strates profondes que je n’ai pas fini d’explorer. Un magma où n’ai plus de mots. Je n’ai plus de mots pour rien, pour toi, notre amour, notre amitié.

Je n’aime plus mes amis proches. Je n'aime plus ma famille. Je me dégage de tant d’habitudes que plus rien ne subsiste.

Je suis attiré par une femme. Je suis ému par le creux de ses coudes, ses poignets. Son rire, son sourire imparfait. J’aimerais ouvrir ses jambes, goûter sa peau. Me sentir heureux de l’aimer. Mais je ne peux pas. J’aspire à autre chose.

Je suis seul, et pourtant pas vraiment. Escorté par l'invisible.

Toi, tu pourras comprendre.

Je t’embrasse,

Theus

bottom of page